Un appartement « intelligent » en neurologie à Percy

Encore une innovation à Percy. Le jeudi 23 février 2017, un patient du service de neurologie a bénéficié pour la première fois de tests au sein d’un dispositif nouvelle génération, appelé « Smart Flat », soit appartement « intelligent ».

Bardé de capteurs audios, vidéos et oculométriques, l’appartement intelligent intégré au service neurologie permet à l’équipe pluridisciplinaire d’apprécier en temps réel la qualité des tâches exécutées par le patient lors de la réalisation d’une recette de gâteau au chocolat. Ce test, destiné au patient lié à des syndromes dysexécutifs, est prévu pour une durée moyenne de 60 minutes.

Ainsi, pendant une heure, le patient est observé en simultané par l’infirmier qui l’accompagne pendant le test, son médecin neurologue référent, un ingénieur biomédical et un ergonome. « La chambre de l’hôpital devient alors un véritable macroscope au service du diagnostic du neurologue » approuve le médecin en chef Stéphane, co-inventeur du « Smart Flat » et chercheur à l’institut de recherches biomédicales des armées (IRBA) du Service de santé des armées.

L’examen se réalise en deux zones distinctes connectées : la zone de test dans laquelle se situe le patient et l’infirmier qui l’encadre, et une zone de contrôle informatisée dans laquelle l’équipe pluridisciplinaire décrit et analyse chaque action du patient. Les actions sont alors captés en temps réels par des caméras type GoPro, des capteurs ambiants et des capteurs sur les meubles et l’électroménager. Les données sont directement retranscrites sur des écrans d’ordinateurs puis converties en courbes mathématiques pour l’étude sensorimotrice et cognitive de l’activité du patient.

Financé conjointement par le SSA, la DGA, le CNRS, l’université Paris Descartes, Engie et le SATT IDF Innov , le Smart Flat de Percy est le 1er appartement intelligent incorporé dans un service clinique en France. Cet aménagement ultra connecté nouvelle génération est le fruit de 18 mois de recherches au sein de l’UMR-MD 8257 Cognac-G.

Dans quelques années, le principe du Smart Flat pourrait être intégré dans le quotidien des patients, notamment au sein des maisons de retraite ou encore des habitations à loyer modéré.